Les rivières sauvages du Pays Diois

rivière-drome-Tas 2 Cailloux

Tout baigne au bord de l’eau en Pays Diois !
Abuser de l’eau, c’est bon pour la santé, surtout en la prenant à la source !
Synonyme de détente et de bien-être, c’est aussi l’élément fondamental de vacances estivales ensoleillées réussies en Pays Diois, tout en restant un milieu naturel à protéger.

Notre conseil ?
L’été, quelques sites populaires sont particulièrement pris d’assaut, préparez-vous à voir BEAUCOUP de monde. Si la promiscuité ne vous fait pas peur : soyez bienveillant envers les autres visiteurs. Mais pour éviter la foule, privilégiez une visite au printemps ou à l’automne.

VOUS ETES PLUTÔT FARNIENTE ? À vous le chuchotement de l’eau

Faite le plein de vitamine D, trempez les pieds dans le courant, laissez-vous bercer par le clapotis de l’eau, retrouvez votre âme d’enfant en tentant quelques ricochets… Pour éviter les déceptions, certains étés particulièrement secs, diminuent fortement le débit de nos rivières, mais ne leur retirent pas leur charme naturel…

La Drôme, ses plages de galets et son lit XXL

La Drôme c’est la colonne vertébrale du Pays Diois.
Ses galets blancs y impriment une couleur turquoise paradisiaque et y réchauffent des eaux pures venant des sommets qui l’encadrent. Tressés de nombreux chenaux, l’étendue de son lit offre de l’espace aux ambiances de plage, mais sans le sable. Silence, tranquillité, propreté, on peut y profiter d’un lit, celui de la rivière pour se reposer.

Attirante et très facile d’accès à partir des parkings en bord de route tout au long de son cours, les portions les plus accessibles séduisent canoéistes, baigneurs, contemplatifs, pêcheurs, mais en cherchant un peu on peut débusquer sa place au soleil. Milieu naturel fragile à préserver, le bivouac y est interdit sur ses berges.
Bonne nouvelle : Les eaux de baignade y sont classées de bonne, voire d’excellente qualité par le Ministère de la Santé ! 

Les trous d’eau naturel des Gorges de la Roanne

La monotonie n’existe pas dans cette vallée confidentielle !
La Roanne prend sa source au pied du mont Angèle et parcourt un relief accidenté qui fait tout son charme. Entre St Nazaire-le-Désert et St Benoît-en-Diois, la rivière a sculpté de belles vasques d’eaux vives qui invitent à la baignade* et qu’on appelle ici des « gours ». Alors rendez-vous par exemple aux gorges de l’Escharis, un lieu incontournable l’été lorsque la chaleur se fait parfois trop étouffante.

*attention toutefois en cas de fortes pluies. 

Le petit lac du site classé du Claps

À Luc-en-Diois, au cœur du dédale de pierres, laissez voguer les bateaux gonflables ou partez à l’aventure en remontant le courant pour conquérir une petite vasque plus intime.

Le plan d’eau du Pas des Ondes, nager à la montagne

Au sud de La Motte-Chalancon, ce plan d’eau est une oasis de fraicheur au cœur des Baronnies Provençales. Tout son charme provient du contraste du lac et ses plages de sable avec les montagnes environnantes.

Au plus chaud de l’été, la base de loisirs propose un large choix d’activités pour toute la famille (juillet août : baignade surveillée, animations aquatiques, entrée payante) : parcours santé et d’orientation, jeux pour enfants, sentier botanique, snack et tables de pique-nique avec barbecues. A côté un autre plan d’eau est consacré à la pêche.

Le Stone Balancing, vous connaissez ? 

En vacances, prenez le temps de vous essayer à une pratique tendance : le « Stone Balancing » c’est-à-dire l’art d’empiler des pierres. C’est une école de la patience pour trouver le juste point d’équilibre afin de profiter de la beauté éphémère de votre œuvre ! Et pour ceux qui n’auront pas la patiente, embarquez sur une simple bouée pour jouer avec le courant. 

 

VOUS ETES CONTEMPLATIF ? En route pour les cascades

Baladez le long des rivières pour profiter de leur fraîcheur et donner un but à sa sortie avec la découverte de l’écrin d’une cascade…

Le Saut de la Drôme au Claps, à travers un chaos de pierres

Sur la commune Luc-en-Diois, La Drôme déboule sous le pont pour se jeter en cascade sur le Claps où elle reprend son calme. La vue plongeante sur le site est impressionnante au printemps, lors des fortes eaux.

La cascade de Mougious à la Jarjatte au pied des dix plus hauts sommets la Drôme

Sur la commune de Lus La Croix Haute, dans la fraîcheur de l’ubac, l’eau de la fonte des neiges du vaste vallon converge, invisible sous les éboulis et dégringole sur fond de falaises calcaires et de sapins majestueux pour donner naissance au Buëch.

La cascade de l’Adoux, blottie à l’ombre d’une centaine d’espèces d’arbres répertoriés

Dans le forêt Giono à Châtillon-en-Diois, suivez les traces de « l’Homme qui plantait des arbres » jusqu’à la cascade de mousse dissimulée dans les hautes frondaisons.

 

VOIR UN BRIN NATURALISTE : En chemin pour une balade se jouant de la rivière

Apprendre à connaître le milieu aquatique en s’amusant, tout en profitant de sa fraîcheur : voilà les clés d’une sortie familiale estivale réussie !

Le Vallon des Sources, la naissance de la Drôme

À la Bâtie-des-Fonts, au bout du bout de la vallée, au cœur d’un site Natura 2000 aquatique, un parcours ludique d’interprétation rythme la visite de ce lieu singulier entre fontaines, rigoles, pontons aménagés, histoire et jeux. La partie du village emportée par un glissement de terrain en 1936, est aujourd’hui reconquise par l’eau, la végétation foisonnante, les papillons et les libellules.

Sur le fil de la Drôme, cours y vite, cours y vite

À Valdrôme, sept stations d’interprétation dévoilent les liens qu’ont tissé au fil du temps, la rivière, les hommes et leurs culture, la forêt et ses habitants. Lectures de paysage, devinettes et jeux sont au programme de cette balade tranquille sur les berges de la rivière. Téléchargez le livret pédagogique pour préparer votre visite.

L’Espace Naturel Sensible du Marais des Bouligons, la plus grande zone humide du département

À Beaurières, au cœur de la roselière et des prairies, le sentier a été réaménagé avec un platelage en bois qui permet un aller-retour les pieds au sec rendant ainsi l’Espace Naturel Sensible accessible aux personnes à mobilité réduite. On peut y découvrir le travail des castors, une diversité remarquable d’espèces (320 plantes 73 papillons, 61 oiseaux, 31 libellules, 5 amphibiens, 5 reptiles), des peupliers têtards taillés autrefois pour nourrir les troupeaux en hiver et même une carcasse automobile rouillée dévoilant la cache des véhicules allemands par les maquisards en juin 1944. Petite précision pour éviter les déceptions, la marais est sec en période estivale, mais le détour en vaut quand même la peine 😉 Sur la fin du parcours, une barrière indique votre entrée sur un pâturage gardé par des chiens de protection.

Livret découverte pour préparer votre visite du sentier pédagogique de 3 km (100 mètres de dénivelé).

Notre conseil famille ?
Pour motiver les enfants à découvrir ce milieu, rien de tel que la rencontre avec la star de nos rivières : le castor et pour mettre toutes les chances de votre côté,  inscrivez-vous à une sorties à thème de nos Accompagnateurs En Montagne !

 

Renouez le fil avec la pêche

La Drôme, rivière qui s’écoule en toute liberté, sans entrave ni barrage, ainsi qu’une trentaine de cours d’eau sont de 1ère catégorie et hébergent : ablettes, barbeaux, vairons, chevesnes, et la fameuse truite Fario, star de nos ruisseaux, pour vos parties de pêche ! Alliez plaisir de la pêche et préservation de l’environnement sur le parcours de pêche en « no kill » du Bez à Châtillon-en-Diois ou l’eau est transparente comme dans un aquarium. Taquinez les carpes, brochets et perches au plan d’eau du Pas des Ondes d’une superficie de 3 hectares à la Motte-Chalancon en profitant d’un cadre sauvage d’exception !

En savoir plus sur les Cartes de Pêche

 

VOUS ETES CARREMENT AVENTURIER ?

Tentez l’ascension d’un petit lac de montagne, partez à l’assaut des canyons ou voguez en canoë sur les flots sauvages de la Drôme…

En piste pour l’unique lac de montagne du département…

En milieu calcaire, il n’y a pas de lac, sauf dans le très particulier vallon de la Jarjatte à Lus la Croix Haute ! Perché à 2000 mètres d’altitude, le Lauzon se gagne à la force de mollets bien affûté ! Bien que balisé, l’esprit d’aventure souffle à chaque fois qu’on y monte. Comment sera-t-il ce lac mérité ? Débordant d’eau dans laquelle se reflète les plus hauts sommets de la Drôme, blanc du duvet des joncs des marais, encore caché sous le manteau neigeux ou presque asséché par l’été concentrant sa population de tritons alpestres ? 5h +806m +9,3km (chiens interdits 15/06 au 15/09)

Bravez les 4 éléments en canyoning

Nager, sautez, glissez sur la roche, descendez une cascade en rappel et explorez des gorges inaccessibles au cœur de la roche, dans le flot tumultueux des eaux, sous le soleil estival pour faire le plein d’oxygène ! L’hétérogénéité géologique des canyons est une source inépuisable de renouveau avec des nuances plus ou moins aquatiques, ludiques, techniques ou verticales.

Partez accompagné d’un professionnel dans ce sport à sensation qui se pratique en terrain d’aventure.

Pagayez sur la Drôme en canoë kayak

Engagez-vous sur l’eau vive pour voir défiler les paysages entre Vercors et vignoble de la Clairette de Die sur la plus longue rivière sauvage de France en prenant le temps de découvrir les paysages du Pays Diois sous un autre angle, de faire une pause pique-nique sur les galets ou de trouver choisir site de ses rêves pour la baignade… Sans barrage avec ses eaux turquoises, elle reste docile dans sa majeure partie.

Nous on vous dit qu’il faut savoir nager et nos professionnels vous disent tout sur la différence entre kayak et canoë, comment pagayer et diriger son embarcation ?