Les alpages, forêts et montagnes du Pays Diois

Deux ambiances pour la montagne en Pays Diois ! Deux Parcs Naturels Régionaux, Baronnies provençales et Vercors se font face, deux types de prairies d’altitude et de forêts méditerranéennes ou alpines s’offrent à vos envies du jour… Alors choisissez votre décor en prenant la bonne direction ! 

Die - Vue générale

Au Sud du Pays Diois, le Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales, vous ouvre les portes de la Provence avec ses plantes à parfum, aromatiques et médicinales qui embaument les alpages entre marnes, gorges profondes et forêt de pins noirs. Au nord-est, c’est le Parc Naturel Régional du Vercors, avec la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux, forte de ses 17 000 hectares, est le véritable cœur de cette citadelle minérale. Sans route, ni habitation permanente, la réserve est aujourd’hui un espace prisé des aventuriers, amoureux de grands espaces sauvages, mais qui reste à préserver.

Notre conseil ?
Prenez le temps de lire nos 10 commandements du randonneur !

 

L’ALPAGE, LA GRANDE PRAIRIE D’ALTITUDE

A partir d’environ 1500 mètres, on accède, souvent à pied d’ailleurs, aux grands espaces des prairies alpines qui offrent des vues panoramiques.
Pour les arbres, à cette altitude, c’est la zone de combat avec les éléments naturels et les conditions climatiques. On lit dans le paysage leur ligne de défaite, puisqu’ils ne poussent plus. Au printemps, dans l’urgence de la fugacité des beaux jours, les prairies se parent de fleurs. L’activité dominante sur ce territoire est le pastoralisme qui a façonné les paysages accueillant aux heures chaudes de l’été les troupeaux transhumantsC’est aussi le royaume des vautours à la vue perçante, à qui rien n’échappe sur ces étendues à découvert.

Notre conseil ?
Si les fleurs sont jolies, faites une photo avec votre téléphone, elles dureront plus longtemps que dans un vase !
 

 

LA FORÊT, LE POUMON DU PAYS DIOIS

Source de légendes, de peurs, d’inspiration, d’apaisement, les forêts Dioises sont celles qui se portent le mieux en Drôme, cachant des arbres remarquables dans le clair-obscur de leurs futaies. Alors promenons-nous dans les bois du Pays Diois…

Le Haut Diois, pays de fortes pentes, a été largement reconquis par la forêt, soit naturellement par le pin sylvestre et plus rarement par le sapin, soit par les travaux de reboisement de la Restauration des Terrains en Montagne, et c’est alors une prédominance du pin noir, accessoirement d’épicéa ou du mélèze. Côté Vercors, c’est un paysage typique de forêts où le sapin pectiné et le hêtre dominent les hautes futaies. Plus au sud, alors qu’on touche déjà aux Baronnies, le caractère plus méditerranéen se traduit par des landes à buis et à genêts. Le chêne pubescent est ici chez lui, mais le pin noir l’a détrôné, suite aux plantations de la fin du siècle dernier pour lutter contre l’érosion des sols.

Notre conseil ?
Afin de respecter les hôtes de la forêt, veuillez rester sur les sentiers, et ne laisser derrière vous que vos discrètes empreintes de pas ! On vous en dit plus sur les contraintes en milieu forestier (contenu à venir).

 

ÊTRE AU BON ENDROIT, AU BON MOMENT



Pour le randonneur, entre forêts et alpages, que tout oppose, les avantages de ces deux milieux changent en fonction des saisons !

Pour les alpages c’est au printemps quand ils verdoient et se parent d’une multitude de fleurs et en hiver pour profiter de leurs pentes enneigées. Pour les forêts c’est à l’automne quand elles s’illuminent de leurs plus belles couleurs, que les champignons y pointent leurs chapeaux et qu’elles résonnent du brame du cerf et en été pour profiter de la fraîcheur de leur ombrage. Et pour la montagne du coup, c’est toute l’année !

Notre conseil ?
Pour les amoureux de biodiversité, direction les sites de montagne Natura 2000 !
Ce programme européen a pour objectif de maintenir la richesse biologique par la conservation ou la restauration des habitats naturels afin de favoriser le développement des espèces rares ou en voie de disparition par des mesures propres à chaque site.
En savoir plus sur les sites Natura 2000 et les sites remarquables.